B.A.T. – LAVOISIER
Programme
Logement
Maître d'ouvrage
citydev.brussels
Localisation
Rue Van Kalck, Molenbeek Saint-Jean
Surface
19500 m²
Date de conception
Février 2017
Statut
Conception
Crédits images
R²D²
Asymétrie
Association
Corbisier Architectes
Tags

Construction et rénovation de ± 12.000 M² bruts de logements conventionnés et de ± 120 M² bruts de surfaces dédiées au commerce ou à un équipement à Molenbeek-Saint-Jean entre les rues De Koninck, Van Kalck et Charles Malis.

La définition urbanistique et architecturale du nouveau bâtiment à construire à l’angle de la rue de Koninck est étroitement liée au potentiel de transformation du bâtiment rénové et bien évidemment au contexte dans lequel il s’insère. Exercice difficile tant ce contexte est hétérogène. Présence inhabituelle d’un gabarit comme celui du Lavoisier, îlot peu structuré, l’avenue Brigade Piron comme axe structurant, le système d’espace vert initié par le parc des Muses, à suivre sans doute sur la place Jef Mennekens …

Le programme de logements énoncé a été approché dans sa globalité, en tenant compte des possibilités d’exploitation du volume existant ; à savoir de grands logements avec de belles hauteurs sous plafond pour la partie hors sol et un sous-sol inexploitable pour le parking des voitures. Par contre, ce sous-sol crée un important solde de surface à exploiter après l’implantation des caves et communs de cette partie du programme. L’approche globale du programme a induit un concept de « rue intérieure » sous le bâtiment rénové en y logeant l’ensemble des emplacements vélos du programme, en prolongation de l’espace extérieur. Et en symétrie, le parking voitures de l’ensemble du programme est concentré sur deux niveaux sous le nouveau bâtiment avec accès sur la rue de Koninck en relation avec l’accès à celui du Lavoisier. Le long de la rue van Kalck, les deux bâtiments sont liés axialement sur cette double fonctionnalité de parking vélos et voitures, et articulés sur l’intervalle prévu entre eux par le schéma d’implantation du CSC.

La percée entre les deux immeubles lie la rue van Kalck à la rue de Koninck et ouvre la perspective sur la façade latérale-est du Lavoisier avec un bel apport de lumière du sud. Le schéma a été suivi dans sa logique d’implantation. Le cadrage de la séquence urbaine sur la place Jef Mennekens avec un nouvel immeuble de même gabarit R+5 crée aussi la relation à la rue de Koninck. Outre la percée entre les deux bâtiments, le retrait imposé sur la rue van Kalck a été amplifié pour créer une vraie respiration dans la rue. On profite alors d’une belle zone d’accroche du programme, un espace d’accès extérieur en exposition plein sud. Point de jonction extérieur entre les deux bâtiments de logement, percée perspective sur le Lavoisier en arrière-plan, les volumes se décrochent tant en plan qu’en élévation pour s’accorder aux gabarits hétérogènes du contexte et leur donner sens et logique urbaine.

Le développement proposé présente pour la partie logements un bilan de 90 appartements sur un ratio global, bâtiments neuf et rénové confondus, de 30% d’appartements 2chambres, 11% de 2chambres+, 50% de 3chambres et 9% de 4chambres.